Le respect du terroir

Notre terroir viticole s’étend sur l’ensemble de l’aire géographique des Coteaux du Lyonnais et sur la partie sud du Beaujolais. C’est sur cette source de diversité que repose la déclinaison de nos cuvées et la segmentation de notre gamme.

Des cépages adaptés aux composantes du milieu...

Etendue géographique des Coteaux du Lyonnais

Le gamay, cépage rouge principal, implanté dans le secteur des Monts du Lyonnais qui ceinture le site de Sain-Bel (partie nord de l’appellation) sur des sols issus de l’altération de granits et de roches métamorphiques apportent aux vins une grande finesse et du corps. Ces cuvées s’ouvrent progressivement sur des arômes de fruits mûrs.

Sur des secteurs plus éloignés en Coteaux du Lyonnais (sud de l’appellation) ou en Beaujolais (Vallée de la Turdine), des sols à dominante sableuse révèlent des vins très aromatiques (fruits rouges), et équilibrés.

Enfin, sur le secteur des Monts d’Or, sur des sols plus profonds, argilo-calcaires ou argilo-siliceux, on obtient des vins plus puissants, plus structurés.

Le chardonnay (environ 15 ha) s’exprime pleinement sur ces mêmes terrains argilo-calcaires des Monts d’Or avec des vins blancs gras et complexes. Ailleurs, sur des terrains plus légers à dominante sableuse, il donne des vins plus secs avec des notes minérales originales.

L’aligoté (environ 2 ha), implanté sur des sols siliceux dans le secteur de Sain-Bel, permet d’obtenir des vins frais et fruités à consommer jeunes.

Le viognier (2 ha) dernièrement implanté est le fruit de la volonté d’étoffer notre gamme en nous tournant vers la partie septentrionale de la vallée du Rhône et ses influences. 

Diversité des cépages des Coteaux du Lyonnais

Expression du terroir à travers les vinifications

Cette diversité de cépages et de terroirs donne lieu pour chaque millésime à un suivi parcellaire qui permet à nos maîtres de chai d’orienter chaque lot de vendanges vers une vinification adaptée.

En savoir plus sur nos vinifications >